Debout Citoyennes » Finance et budget » Comment assurer un logement étudiant à l’étranger ? – 3 astuces
You are currently viewing Comment assurer un logement étudiant à l’étranger ? – 3 astuces

Comment assurer un logement étudiant à l’étranger ? – 3 astuces

Le fait d’entreprendre des études à l’étranger est une réelle opportunité d’approfondissement de connaissances. Pour des questions de ponctualité et d’économie sur les coûts de déplacement, il est généralement conseillé de prendre un logement proche de votre campus ou à l’intérieur du campus. Mais peu importe le lieu de votre habitat, vous aurez l’obligation de souscrire à une assurance habitat.  Sur ce, comment assurer un logement étudiant à l’étranger ?

Assurance logement étudiant : se référer à une structure spécialisée

Que vous habitiez une résidence hors du campus ou que vous logiez dans une cabine sur le campus à seul ou non, l’assurance habitation est obligatoire. D’ailleurs, elle figure dans la liste des pièces à fournir pour se voir délivrer le contrat de location. On comprend donc que le contrat d’assurance intervient au moment même où on est à la recherche du logement. C’est logiquement alors que pour se trouver un logement à l’étranger, certains étudiants préfèrent recourir aux services d’un organisme spécialisé

L’avantage de cette astuce réside dans le fait que l’étudiant s’épargne les différentes tracasseries pour se trouver un logement en terre étrangère et veiller de surcroît à son assurance. Une fois sur sa terre d’accueil, l’étudiant n’a qu’à occuper son logement. La structure spécialisée en charge a déjà pris le soin de gérer l’assurance logement étudiant ainsi que les autres questions administratives ou immobilières.

Contacter son assureur

Si vous choisissez cette option, c’est que vous avez décidé de prendre en main la question de votre logement à l’étranger. En effet, il est aujourd’hui possible de trouver un logement étudiant à l’étranger depuis chez soi, en se servant juste d’internet. Les offres pleuvent, mais les choses peuvent être très compliquées quand le pays d’accueil ne parle pas votre langue. Quoi qu’il en soit, prenez la peine de vérifier si les contrats qu’on vous propose impliquent la garantie responsabilité civile et privée. 

Le fait de contacter votre assureur pour annoncer votre projet d’aller étudier à l’étranger enlèvera toute équivoque. Mais la question de la durée du voyage se pose. En effet, si votre séjour d’étude est moins de trois mois, vous avez l’opportunité de jouer sur la garantie vacances de votre assurance en cours de validité. Dans la déontologie des assurances, un séjour d’étude à l’étranger, lorsqu’il est court, peut-être entrepris comme un voyage de tourisme. Vous n’aurez donc plus à souscrire à une nouvelle assurance.

Aménager sa police d’assurance existante 

Si votre séjour d’étude à l’étranger va durer plus de trois mois, alors vous pouvez prendre contact avec le consulat ou l’ambassade de votre pays d’accueil pour vous orienter en ce qui concerne votre assurance logement étudiant. Mais la démarche la plus simple est de négocier avec assureur local en vue d’adapter votre police d’assurance existante à votre nouvelle situation. Ainsi, elle pourra couvrir les nouvelles garanties exigées. 

Cependant, il faudra à votre assureur le max d’informations le logement étudiant trouvé à l’étranger. Votre atout serait d’entrer en contact avec les propriétaires pour avoir les bonnes informations. Cela dit, si vous avez la chance que votre assurance locale possède une filiale ou un partenaire dans le pays d’accueil, les démarches pour aménager police d’assurance existante seront d’une grande facilité. Au fait, cette astuce vous permet d’assurer votre logement étudiant avant même de vous rendre dans le pays d’accueil.